Extraits du carnet de bord de Simon

Mercredi 10 juillet 2019. 25 km. Jour 5

Aujourd’hui, belle journée en perspective : ça monte tout doucement sur la Dolce via, une voie verte au milieu des montagnes de l’Ardèche sur le tracés d’une ancienne voie de chemin de fer. Nous partons donc en suivant la rivière, en passant sur les ponts et les viaducs, dans des tunnels. Une journée magnifique mais qui n’en fini pas de se terminer. On peine à pédaler jusqu’à une aire pour camping-cars où nous plantons la tente. Fatigué, je m’excite, cri, bouge dans tout les sens. Ce soir, je me rend compte que je n’arrive pas à gérer mes émotions et j’en suis triste. J’espère que ce voyage va m’apprendre à mieux les gérer …

– – – – –

Jeudi 11 juillet. 43 km. Jour 6

Ce matin, fini la « dolce via ». Nous roulons sur des bosses et c’est de plus en plus fatiguant de faire le yo-yo ! Après le repas près d’une fontaine, les choses sérieuses commencent. Plus ça va, plus ça monte ! A l’occasion d’une pause vidéo, je continue sur mon élan pour ne pas casser le rythme. A un endroit avec une belle vue, je me rend compte qu’on a beaucoup monté et que je suis en tête. J’attends Coline avant de repartir jusqu’au col. Plusieurs fois, je crois être arrivé au col mais cela remonte encore et encore. J’ai l’impression d’être comme sur un tapis rouge sans fin avec ce bel enrobé qui n’en fini pas …

Premier grand col du voyage !

Quand j’arrive (enfin!) au col, je lis le panneau « col du Galibier »… « non Simon enfin … ce n’est pas possible, c’est le col du Gerbier » me précise Coline. « Et ça c’est le mont Gerbier de jonc à 1551 mètres d’altitude ! Nous venons de faire 1000 mètres de dénivelé depuis ce matin. Je n’y crois pas et regarde mon compteur : Distance : 43 km / Temps : 4h30 / Vitesse moyenne : 9,69 km/h. Quelle étape !

– – – – –

Vendredi 12 juillet. 56 km. Jour 7

Une semaine déjà ! Je ne me rend pas trop compte. Il faut dire que nous vivons au jour le jour, sans savoir ce qui va se passer demain. Aujourd’hui, nous avons pourtant un rendez-vous. Il est prévu de pique-niquer avec nos cousins en vacances dans la région. Alors on se dépêche malgré la route pleine de gravillons. A midi, nous sommes déjà à 42 kilomètres depuis le matin. C’est une joie de revoir les cousins et de faire une partie de foot-rugby dans les champs. Puis nous descendons jusqu’au lac de Naussac. Petite baignade. Château de sable et glace. La journée se fini au camping avec une vue panoramique sur tout le lac.

Lac de Naussac par Simon

– – – – –

Samedi 13 juillet. 38 km. Jour 8

Matinée tranquille au camping pour mettre à jour le site internet et les carnet de voyage. Mais, il n’y avait pas de réseau Internet alors on repars dès midi. Début de journée paisible au milieu des pâturages et prairies fauchées par les agriculteurs. Puis ça se corse. On dirait des montagnes russes ! Ça monte, ça remonte et remonte encore. Je passe vite devant et quand j’arrive en haut, je vois ce panneau en me retournant :

Attention, pente à 15 %

Après une hésitation pour un pâturage avec des vaches à cornes, nous nous arrêtons en sauvage près d’une immense forêt. A part le réchaud qui fait son caprice, la soirée se passe bien !

Dimanche 14 juillet. 43 km. Jour 9

Ce matin, j’ai battu mon record de vitesse maxi : 42 km/h et j’en suis pas très fier ! Normalement, nous ne devons pas dépasser 30 km/h. Mais ce matin, ça descend et il y a du vent arrière, alors rien à faire, on va trop vite ! Quelque chose tape mon casque et passe juste devant mes yeux. Quelques secondes après, je hurle ! Je m’arrête, je crie car j’ai mal à l’épaule. Panique à bord ! Je soulève mon t-shirt et un bourdon en sort. Maman sort ses huiles essentiels et la douleur passe rapidement …

Lundi 15 et mardi 16 juillet. 37 et 49 km. Jour 10 et 11

Deux journées géniales avec nos amis – les Rocheteaux – dans les magnifiques gorges du Tarn. C’est rigolo de pédaler à 10, de se baigner et de manger des glaces. J’ai même reçu un super pouvoir : Je peux organiser une activité en famille de mon choix ! Cinéma ? Piscine ? Accrobranche ? L’avenir nous le dira …

Accueil chez les Rocheteaux

Mercredi 17 juillet. 41 km. Jour 12

Impressionant ! Le viaduc de Millau est immense. Nous sommes passé dessous à vélo et il est tellement grand qu’on a l’impression qu’il va nous tomber dessus ! A la pause, on se baigne avec papa. On remonte le courant à pied au bord de la rive puis on se laisse porté par les fléaux. C’est trop cool ! Grâce au masque, on voit défiler les cailloux sous nos yeux. Après-midi catastrophe. Vent de face. Grosses côtes. Dur montées car nous sommes trop fatigué ! On campe à la hâte sur un terrain de pétanque. Je suis rassuré car papa a enfin réussi à faire remarcher le réchaud.

Jeudi 18, vendredi 19 et Samedi 20 juillet. 60 puis 61 et enfin 82 km ! Jour 13 à 15

Ca semble quasi impossible d’arriver à Toulouse, samedi soir tant nous avons pris du retard, hier. Du coup, on force l’allure. Nous faisons 60 km le premier jour et décidons de garder des forces pour la suite. D’autant plus que le lendemain, nous devons traverser de long tunnels à vélo. C’est hyper chouette ! Dans le tunnel, on crie « Petit Prince à vélo » et ça résonne. Nous découvrons la plus grande cathédrale en brique du monde à Albi. A l’extérieur, c’est sobre mais à l’intérieur … c’est grandiose. Plein de dorures et de gravures !

Première accueil improvisé chez Djillali

Et ce soir, nous sommes accueilli pour la première fois chez un gentil monsieur qui nous autorise à aller nous rafraîchir dans la piscine avec ses enfants. Le lendemain, gros orage puis Jean-ba, le cousin de papa nous rejoins pour la journée. On explose tout les compteurs kilométriques. On aurait jamais imaginé qu’on ferait 82 bornes en 5h50 pour arriver à Toulouse ! On est crevé … mais pas les pneus !

Bientôt 80 km pour cette étape record jusqu’à Toulouse

14 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Linot dit :

    Allez,allez les petits prince à vélo
    Même si ça monte trop
    Vous arriverez en haut !

    J'aime

  2. Morel Frumy Marie Thérèse dit :

    Je me fais une joie de lire l’histoire de votre périple. C’est magnifique. Nous n’avons malheureusement pas pu être là pour votre départ. Félicitations aux enfants. Quel bonheur de pouvoir vivre ce voyage. Bon courage à toute la famille… Marie Thérèse de Voissant. Nous sommes actuellement dans les Vosges et toujours le vélo…. Bises à tous.

    J'aime

  3. Jean FRESSOZ dit :

    Merci Simon pour ton carnet de voyage. Attention aux excès de vitesse…. à la descente ! Bonne continuation.Amitiés à tous.
    Jean.

    J'aime

  4. Rave Christine et Jean Pierre dit :

    Bravo Marie Hélène et Yannick pour cette belle aventure que vous nous faites partager mais Super Super Bravo à Simon, Coline et Amandine
    Simon tu es un narrateur hors pair ton récit est passionnant et tellement drôle !
    Biz à vous 5
    Les St Berthevinois
    Christine et Jean Pierre

    J'aime

  5. vincenzia guerrierri dit :

    Cou cou ici aux échelles grosse canicule,ont pense bien à vous .
    Je tire mon chapeau à toute la petite famille qui avance sans rien dire .
    J aurais aimé vivre une grande aventure comme la vôtre avec ma famille ça fait envie.
    Bon courage à vous .un gros bisous à ma petite Coline .
    Vincenzia j ai hâte de lire la suite de vôtre grand voyage .

    J'aime

  6. véronique Chabot dit :

    bravo pour ces 17 premiers jours !! Bonne continuation. Si vous avez besoin d’un contact à Toulouse, dites-le moi, je pourrais vous envoyer ses coordonnées. Mon neveu Florent y vit. Voyageur lui-même, il serait certainement content de vous rencontrer.

    J'aime

  7. Stéphane dit :

    Épatant !! Bravo pour ces premières journées de mise en route qui fleurent bon le périple avancé, l’envie et le plaisir qui se dégagent à travers ce journal de bord, et la qualité et rigueur de cette narration quotidienne. C’est une joie que de voyager avec vous, merci Simon !

    J'aime

  8. Antoine CARRET dit :

    Bravo Simon. Je ne te connais pas mais ton récit me donne envie de te rencontrer. Bonne route à tous

    J'aime

  9. VIALLET dit :

    Une petite pensée de Jarrier où nous pensons à vous et où nous suivons votre cheminement. Grosses bises et à bientôt. La famille VIALLET

    J'aime

  10. GAVIOT dit :

    Coucou la Grande famille:-)))) C’est chouette de savoir que tout va bien!!! Vous n’avez pas dû passer loin de chez nous en Ardèche…
    Pleins de gros bisous et nous vous souhaitons plein de belles rencontres!!!!!!!
    Ingrid, Laurent, Florian et Emilien

    J'aime

  11. Daniel et Ginette dit :

    Bravo Simon et merci pour ton journal si détaille . En te lisant nous avons l’impression de faire partie du voyage et nous partageons tes émotions. Nous attendons toujours des nouvelles avec impatience et nous espérons que chacun supporte le mieux possible la canicule. Bravo également à Coline et Amandine. Bisous à tous.
    Papy et mamie

    J'aime

  12. Nathalie Carré dit :

    Bravo la famille Vélo. Vous m’impressionnez les enfants ! (les parents aussi) C’est avec impatience qu’on attend la fin de semaine pour vous lire. C’est tellement bien écrit ! Bises à tous.
    Nathalie & Co, cousine de maman.

    J'aime

    1. Billard isabelle dit :

      Et bravo à toute la famille pour les montées specialement raides ! Merci Simon de le dire car sinon on penserait que c’est super cool le vélo !! ! Moi qui ai mal au c… après 5 km sur du plat… je suis bien admirative de vos coups de pédales à chacun chacune, surtout qu’il fait hyper chaud !
      On lit votre journal avec bonheur alors big mercis à vous tous de partager et on vous fait de grosses bises bien rafraichissantes de normandie !
      Isabelle Billard

      J'aime

  13. Antoine CARRET dit :

    Bravo à vous tous. Vous me donner chaque matin, en vous lisant, l’ardeur nécessaire pour une nouvelle journée. Hier, Simon. Aujourd’hui, Marie-Hélène.
    A+

    J'aime

Répondre à Billard isabelle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s