Une journée à Emmaüs … par Coline

Ce matin, Jean nous fait visiter le village d’Emmaüs Lescar-Pau. Que c’est grand ! C’est difficile de se retrouver. Et puis tous ces livres et ces meubles qui s’entassent. Impressionnant !

Nous commençons à aller à la cuisine mais dommage, Sophie n’a plus grand chose à nous faire faire. Les garçons sont à l’atelier de réparation des vélos. A midi, on les retrouvent. On mange bolivien car c’est aujourd’hui la fête nationale et c’est l’anniversaire de Germain, le responsable du village.

Simon nous raconte : « Quand on est arrivé, Jean-Pierre, celui qui s’occupe des vélos était très occupé. Il nous a donné un vélo à réparer tout seul. Il faut vérifier les pneus, régler les freins, remettre le guidon perpendiculaire au cadre, changer des pièces et régler le dérailleur des plateaux et des pignons ». Simon s’occupe de démonter les roues, de vérifier si les chambres à air sont percées puis va au lavage des vélos avec le Karcher. Ça l’amuse beaucoup !

Tout beau, tout propre !

Maman demande à Telma si on pourra aller trier les vêtements. Super, on y va ! Quand on arrive, elle nous explique ; que c’est compliqué ! Elle nous place à l’endroit où l’on doit trier les affaires acceptables, vérifier les boutons, les poches ; s’il y a des tâches ou des trous, puis les mettre sur cintres. C’est trop bien !

Impressionnant tout ce que les gens jettent. A un moment, on a même eu un lot de tuniques de mariage marocaines et parfois, des choses neuves. On a trouvé un short tellement grand qu’on peut rentrer à deux dedans !

La grande classe !

A la fin de la journée, je suis fatiguée, heureusement, on traîne pas trop. Le lendemain, nous sommes au maraîchage pendant que les garçons continuent à l’atelier vélos. Je commence par couper les salades pendant que maman et Amandine plantent du thym. Je les rejoint au désherbage. Je m’ennuie un peu. Après, on accroche les tomates avec des clips-à-tomates.

A la pause goûter, on apprend qu’un des vélos que papa et Simon ont réparé a été volé au magasin. Simon est choqué. Le soir quand on mange, on sait qu’il a été retrouvé. Il avait seulement été mis de côté. Ouf !

Deux jours bien remplis où l’on a appris à faire plein de choses. J’ai beaucoup aimé rencontrer des compagnes et compagnons en partageant des activités avec eux. Le village d’Emmaüs est magnifique et la vie communautaire, avec ces repas partagés tout au long de la journée m’a vraiment beaucoup plu. Vivement la prochaine fois !

Coline

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. boittin dit :

    SUPER le bermuda,!!!! Il vous va à merveille mais pas pratique pour faire du vélo….
    Vous l’avez rangé dans quelle taille ? XXXXXL
    Bel apprentissage dans ces ateliers aussi divers qu’insolites.

    J'aime

  2. Billard Isabelle dit :

    Bonjour Coline, vous êtes une famille incroyable ! Chaque jour ou presque, un nouveau carnet de bord de l’un ou de l’autre !
    J’aime la façon dont vous racontez chacun, vos déceptions parfois, vos découragements quand c’est trop dur(certains « petits » cols par exemple…!) , et puis toutes ces découvertes merveilleuses ces rencontres formidables qui font oublier les moments durs ! Et en plus vous partagez le travail avec ceux que vous visitez…
    Et nous pendant ce temps là on se prélasse au bord de la mer dans le Cotentin où le vent souffle très fort après la canicule ! Et je t’envoie, Coline, un petit courant d’air frais et de belles bises de mer à partager avec Simon Amandine Marie-Hélène et Yannick
    Isabelle

    J'aime

Répondre à Billard Isabelle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s