Moyen atlas… Par Simon

6 octobre

Quittant l’abbaye abandonnée où a été tourné le film  »Des Hommes et des Dieux », nous grimpons quelques kilomètres jusqu’à ce que maman se rende compte que Coline a oublié le petit drapeau français qu’elle porte sur son vélo. Papa défait ses sacoches et redescend le chercher. Pendant ce temps, nous recroisons un groupe de jeunes marcheurs qui visitaient l’abbaye ce matin. L’un d’eux tient le drapeau, qu’il a trouvé par terre !

Un peu après, nous voyons un macaque… puis deux… puis trois… Il y en a partout : sur la route, assis sur une pierre, courant par terre ou bien perché dans un chêne ou dans un cèdre. C’est la première fois que j’en vois mais je pensais qu’ils seraient plus petits. La troupe est composée de quelques anciens, d’adultes, mais ce sont les petits les plus rigolos.

Le macaque Magot des forêts d’Azrou

Nous remontons sur un plateau où nous voyons quelqu’un taper un arganier avec un grand bâton pour récupérer les graines d’argan. Des chèvres sont en dessous et attendent que ça tombe !

Nous débouchons sur une vallée avec un vrai lac, le premier du Maroc ! Nous plantons la tente à côté d’une auberge et papa et moi allons nous promener autour du lac.

7 octobre

La route est progressive, tranquille et très belle, près des forêts de cèdres. Nous franchissons les côtes les unes après les autres, accédant ainsi à une descente ou un plateau montagneux.

D’immenses forêts de Cèdres illuminent le Moyen Atlas

A midi, nous mangeons à l’ombre d’un arbre, près de la route. Ce n’est pas les quelques voitures qui passent qui nous dérangent pour écrire !

On commence à se demander où on va dormir ce soir, car on ne rencontre pas de maisons. Heureusement, un panneau indique un village à 7 km. Mais le  »village » est juste composé d’une école communautaire et d’un poste de police. Sur les conseils d’un instituteur, nous plantons la tente à côté d’une minuscule auberge, un peu plus loin.

8 octobre

Hier soir, nous avons appris que le prochain village est à 60 km de piste avec un col à passer. Nous partons donc avec de l’eau et de la nourriture pour un midi, un soir et un matin.

J’avance tranquillement durant la première montée dans la forêt, à mon rythme. Les véhicules ne sont pas nombreux, il y en a moins qu’à la plage de Doňana !

Au col, nous apercevons enfin le Haut Atlas. Superbe ! Dès qu’il y a une rivière ou un captage, il y a une habitation et un peu de verdure, comme une oasis !

Des paysages à couper le souffle !!!

Pour manger à midi, nous nous arrêtons dans un  »village ». De la verdure, une source où nous remplissons nos gourdes, une mosquée au muezzin enregistré détraqué et à peine une dizaine de maisons. Le col est progressif, à l’ombre et magnifique. Malgré tout, les cailloux commencent à me fatiguer. De temps en temps, je dérape un peu de l’arrière, pose le pied à terre, me repose 10 secondes et repars.

Au col, nous franchissons les 2000 mètres d’altitude et décidons d’établir notre bivouac. Nous nous engageons dans la forêt de cèdres et y passons une excellente nuit, dans un silence parfait.

Maintenant c’est le Haut Atlas qui nous attend !

Simon

Bivouac « indien » au milieu des Cèdres

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Famille Massa dit :

    Je vous laisse un petit mot ce soir, merci de vos belles images qui me ramènent à un magnifique voyage dans la vallée presque voisine des Aït Bouguemez. J’espère que vous êtes en pleine forme pour passer les difficultés de la route et de l’altitude. A bientôt de vos nouvelles.

    J'aime

  2. Lecocq Yves dit :

    Merci Simon pour ce récit de votre traversée de l’Atlas, de vos découvertes, du partage de la beauté de la nature, de votre courage à faire la route. Bonne continuation à tous les cinq.
    Yves

    J'aime

  3. Antoine CARRET dit :

    Bravo Simon pour ton récit. Dis à Marie – Hélène que ce matin, j’était avec les gens d’AAC qui avaient invité pour la première partie du Living Lab (1 sur 4) tout un tas de partenaires. Résultats : 28 contributions écrites de partenaires. Séance très conviviale ce matin de 10h00 à 12h00 à Saint Laurent du Pont. Tous sont OK pour revenir à la 2ème séance. Ça pulse presque autant que Le Petit Prince à Vélo !
    Dégustez chaque instant de ce voyage comme un cadeau !

    J'aime

  4. François et Christine dit :

    Bravo Simon pour ton récit. Tu nous donnes vraiment envie de pédaler à vos côtés pour cette traversée du Moyen Atlas. Peut-être une prochaine fois ? Et superbe photo du petit macaque qui me fait penser à quelqu’un … mais je ne dirais pas qui? Bises et bon courage pour le Haut Atlas

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s